Plus que des Plages: Tech-Tourisme en Israël
Home»Idées et infos»Plus que des Plages: Tech-Tourisme en Israël

Plus que des Plages: Tech-Tourisme en Israël

Project Description

Israël est célèbre pour plus d’une chose : ses plages de sable fin, ses profondes racines historiques, sa sainteté aux yeux des grandes religions monothéistes. Toutefois, au cours de la dernière décennie, l’État Sioniste est devenu une plaque tournante où les grands noms de la technologie campent leur activité.

.

Par Hillel Fuld

Il y a de nombreuses années, j’ai eu l’occasion inouïe d’interviewer l’un des plus grands investisseurs en capital de risque au monde, considéré par beaucoup comme le précurseur du navigateur Web moderne, Marc Andreessen. Vous pouvez lire l’interview complète ici.

Lors de l’interview, une de ses réponses m’a interpellé en particulier. J’ai demandé à Marc quand comptait-il élargir les activités de sa société en Israël. Sa réponse fut un scoop de premier ordre : « Si nous enfreignions notre règle du bureau unique, il est fort probable que le bureau n° 2 se trouve en Israël ». La firme de Marc, Andreessen Horowitz, s’est fixé pour règle de n’ouvrir qu’un seul bureau. Elle a donc installé son bureau à Menlo Park, dans la Silicon Valley, mais pas de bureau à New York, ni à Los Angeles, pas non plus à Londres. Et si le leader mondial du capital-risque décidait de reconsidérer cette règle, où ouvrira-t-il une autre succursale ? Dans un pays presque 30 fois plus petit que la France, situé dans l’une des régions les plus instables de la planète.

La High-tech en Israël

Israël, une nation start-up

Ce qui est le plus surprenant, c’est que Marc n’est pas le seul à penser de la sorte. En fait, vous aurez du mal à trouver un investisseur technologique important n’ayant pas de locaux en Israël. Non seulement ils tiennent à être représentés ici, mais ils le font tous de manière active en déployant des capitaux significatifs dans des entreprises israéliennes.

Mais cela ne se restreint pas uniquement au cercle réduit des grands investisseurs. En effet, il en va de même pour les grandes multinationales de la technologie. Non seulement ils sont tous en Israël, mais ils construisent également d’énormes centres de recherche et développement, établissent des pôles d’innovation et recrutent massivement des ingénieurs israéliens. En d’autres mots, ils ne sont pas seulement présents en Israël, ils y sont particulièrement actifs.

High-Tech a Beer-Sheva

Le pont du parc High-Tech de Beer-Sheva

Ceci est vrai pour Microsoft, mais également Apple, Facebook, Google, Intel, IBM, Oracle et Amazon. Tous ces compagnies High-tech sont installées en Israël et toutes étendent leur activité dans ce petit pays.

Par conséquence, Israël est devenu la destination privilégiée des délégations d’ingénieurs désireuses de se renseigner sur les innovations dans le domaine de la gestion des entreprises de haute-technologie et sur la façon dont les découvertes dans ce domaine modifient tous les aspects de notre vie personnelle et professionnelle.

Les grattes-ciels de Tel Aviv

Le paysage urbain de Tel Aviv

On me demande au moins une fois par semaine de m’adresser aux nombreuses délégations envoyées par des entreprises afin de se renseigner sur Israël et sur toutes les innovations produites par le pays. Les dirigeants de Porsche, les dirigeants de Google, les dirigeants de Johnson et Johnson, pour n’en nommer que quelques-uns. Sans exception, les cadres que je rencontre parmi les plus grandes entreprises du monde sont époustouflés au terme de ces voyages d’étude. Ils ont du mal à comprendre comment ce petit pays est devenu un tel empire technologique capable de rivaliser avec les plus grandes puissances mondiales dans tous les secteurs de l’innovation.

High Tech a Herziliya

Le port de Herzilia – Vue sur la mer depuis les bureaux de startups

En fait, la question que je me pose le plus souvent au sujet de la technologie israélienne est « Comment ? ». Comment est-ce possible, à fortiori face à tous les défis auxquels le pays est confronté ? La réponse est bien sûr subtile et complexe mais il faut prendre en compte la célèbre «ch’outzpah» israélienne, ainsi que le service militaire obligatoire, font partie des nombreuses explications que je donne à ces directeurs exécutifs. On peut également mentionner le soutien que les entrepreneurs reçoivent du gouvernement, tel que l’Innovation Authority, ainsi que la culture israélienne pour laquelle « Je ne peux pas, n’existe pas. Il y a je ne veux pas », constituent d’autres éléments qui contribuent aux prouesses technologiques d’Israël.

High Tech a Tel Aviv

Les plages sont belles, mais il y a tellement plus

Je peux vous certifier que chaque semaine, sans exception, je reçois personnellement 5 à 10 demandes d’investisseurs, d’entrepreneurs et de responsables techniques pour leur faire connaître la célèbre scène technologique israélienne. « Je veux voir Waze, je veux voir Wix, IronSource, SimilarWeb, Appsflyer, Powtoon, et tant que nous y sommes, j’aimerais également visiter Facebook Tel Aviv. »

Israël est bien connu pour beaucoup de choses. Les plages, les racines historiques profondes, la sainteté aux yeux des grandes religions monothéistes, mais au cours de la dernière décennie, le pays est également devenu un lieu d’intérêt pour les visionnaires de la technologie et les innovateurs qui cherchent une manière de changer le monde avec simplicité.

אהבתם? שתפו